"Adieu, comme à présent"

Comment se fait-il, ma belle amie que je ne reçoive point de réponse de vous ? Ma dernière Lettre pourtant me paraissait en mériter une ; et depuis trois jours que je devrais l'avoir reçue, je l'attends encore ! [Choderlos de Laclos, Les Liaisons dangereuses, lettre CXXL]
Six mois après le dernier article, peut-être est-il temps pour moi de revenir officialiser mon discret départ. Une "nouvelle vie" m'a éloignée tout à fait de ce Salon et des blogs en général, dont j'étais de plus en plus lasse. Durant ces six derniers mois, j'ai traversé une longue panne de lecture, me suis tournée vers d'autres centres d'intérêt culturels, et lis à nouveau avec plaisir, mais sans envie de partager tout cela en ligne. Un retour n'est donc pas à l'ordre du jour prochainement. Un jour, qui sait ?

Ce sera par conséquent seule qu'Anne organisera la quatrième édition du mois belge, du 1er au 30 avril. Je vous invite à lire toutes les informations sur son blog. Ma curiosité me poussera certainement chez elle et d'autres participants, pour découvrir les lectures des uns et des autres.

Jean-Honoré Fragonard, Les curieuses (vers 1770)

10 commentaires:

  1. Voilà voilà, la vie (que j'espère belle et passionnante) continue. mais on lira belge, toi aussi!?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait pour la vie (différente et, oui, après tout, plus passionnante) et les lectures belges (les piles sont prêtes du moins, je verrai le moment venu quelles sont les envies littéraires).

      Supprimer
  2. Toi ? Curieuse ? ;p
    (et j'ai enfin capté ton tweet : je ne m'étais pas posée la question de la nationalité de Stéphane Lambert. J'ai pris ce livre par hasard à la biblio pour son sujet. Si j'écris un billet ce sera ce mois-ci donc toujours qu'un livre d prévu pour l'heure en avril).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Difficile à croire, n'est-ce pas ? :p
      Je me doutais un peu que ton blllet sur Stéphane Lambert serait pour ce mois-ci, c'est surtout que j'avais déjà pensé à toi en le croisant en librairie et qu'il fait partie de ceux vers lequel je t'aurais dirigée (un peu à l'aveugle, ne l'ayant jamais lu). A propos du tweet, oublie le "aujourd'hui" ("ce weekend" sera plus exact).

      Supprimer
  3. Heureusement qu'on reste en contact en dehors du blog!!! Je te comprends et il ne faut pas se forcer... du moment que tu retrouves le plaisir de la lecture c'est le principal! Bisous à samedi hihi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me retrouve justement mieux dans les échanges hors blog ces derniers temps, avec un contact plus direct. A samedi ;)

      Supprimer
  4. C'était un plaisir de te lire. Peut-être à une prochaine alors ! Qui sait ? :-)
    Très bonne continuation à toi chère Mina.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un plaisir partagé, Elly. A bientôt chez toi, peut-être. Merci et bonne continuation à toi aussi en tout cas.

      Supprimer
  5. Au plaisir de te lire ici ou ailleurs. Bonne continuité là où le bonheur te mènera.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Suzanne et à un de ces jours, ici ou ailleurs comme tu le dis.

      Supprimer

NOTE : tous les commentaires sont les bienvenus et modérés avant publication. Il est plus sympathique de savoir à qui l'on écrit, plutôt qu'à un "anonyme" ; je vous invite donc à utiliser la fonction "Nom/URL" pour indiquer votre nom ou pseudonyme si vous n'avez pas de compte pour vous identifier (la case de l'URL est facultative).